Toute l'actualité sur http://www.bfmtv.com/ Henri Emmanuelli était invité ce mardi sur BFMTV. Interrogé sur le cas de Thomas Thévenoud, Henri Emmanuelli s'es...

Description.

Description.

DBB chargement

Psychologue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Psychologue
Image illustrative de l'article Psychologue
Havelock Ellis, psychologue et biologiste (1859-1939).

Appellation Psychologue
Secteur d'activité Médical - Libéral - Ressources humaines
Compétences requises Analyse - Adaptation - Détachement
Niveau de formation Universitaire Bac +5 à +8
Professions voisines Psychiatre - psychothérapeute
Code ROME (France) K1104

Un psychologue est un professionnel de la psychologie, discipline complexe qui regroupe de nombreux courants théoriques et pratiques notamment : psychologie clinique, cognitive, comportementale, développementale, sociale,du travail, animale, différentielle, expérimentale. Ces différents champs d'applications se rassemblent autour de cette étude scientifique des faits psychiques qu'est la psychologie (terme générique). Le psychologue, qui est spécialisé dans un courant scientifique spécifique, peut donc être un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies, du comportement humain, de la personnalité et ou même des relations interpersonnelles.

Il intervient dans tous les domaines de la société (éducation, santé, social, travail, sport, etc.) pour préserver, maintenir ou améliorer le bien-être ou la qualité de vie de l'individu et sa santé psychique, développer ses capacités ou favoriser son intégration sociale. Par conséquent, selon sa spécialisation (pratique clinique, orientation professionnelle, psychologie scolaire, psychologie du travail, etc.), il utilise des méthodes d'intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées.

Quelques associations nationales de psychologues se sont regroupées depuis 2003 dans la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie (FFPP) sans toutefois réussir à fédérer les grandes organisations existantes, tel le S.N.P (syndicat national des psychologues)...

En France, le titre de psychologue est protégé et reconnu par l’État depuis 1985. Au Canada le psychologue est un professionnel de la santé titulaire d'un doctorat (D.Psy. ou Ph.D. Clinique). En Belgique, le titre de psychologue est protégé par la Loi du 8 novembre 1993: le titre y peut être porté seulement par les personnes inscrites sur la liste de la Commission des Psychologues, une instance publique au niveau fédéral.

Activités |

Thérapie |

Relation d'aide et thérapie
Article détaillé : Psychothérapie.

Conseil et animation |

Évaluation psychologique |

Recherche |

Formation, information, recherche |

En Belgique, la Commission des Psychologues vérifie si on a réussi des études universitaires en psychologie d’une durée de cinq ans. Dans certains cas bien particuliers, la Commission des Psychologues peut reconnaître des personnes ayant une formation universitaire de quatre ans (diplômes étrangers ou obtenus avant la publication de la loi) ou une formation en haute école complétée d’une pratique professionnelles jugée suffisante (mesure de transition maintenant obsolète).

Pour entreprendre des études afin de devenir psychologue au Québec, il faut être titulaire d'un DEC en sciences de la nature et détenir une cote de rendement minimale de 25. ou être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent et avoir réussi les cours suivants ou leur équivalent : MAT360-300 et MAT201-300 (1) et un cours parmi les suivants : BIO101-301 (objectifs de formation 01Y5 ou 022V ou leur équivalent) ou 401 ou 911 ou 921. Le futur psychologue doit compléter un BAC et un Doctorat en psychologie (la Maîtrise de parcours pouvant ou non être délivrée) et réussir un cours portant sur la déontologie équivalent à un cours d'une durée d'au moins 45 heures offert par l'Ordre ou à un cours universitaire reconnu par l’Ordre, conformément aux dispositions du Règlement sur la condition et les modalités de délivrance des permis de l'Ordre professionnel des psychologues du Québec. Après tout ce parcours scolaire, le futur psychologue est prêt à s'exercer soit dans des secteurs publics ou à son propre compte.

Le psychologue bénéficie d'un statut spécifique prévoyant la subdivision en tiers de ses activités. Si deux tiers de son temps de travail sont consacrés à son activité principale (soin, prévention, évaluation...), la rapidité d'évolution de la recherche, les constantes et nécessaires mises à jour de connaissances, et la formation particulière des futurs psychologues, ont entraîné la mise en place d'un tiers-temps consacré aux activités F.I.R. (Formation, information, recherche)1. Ainsi, le psychologue actif doit théoriquement consacrer un tiers de son temps de travail à l'une de ces trois activités, bien qu'en pratique, le temps F.I.R. ait tendance à se révéler souvent inexistant.

Spécialisation |

Selon leur lieu d'activités, les psychologues peuvent se spécialiser dans l'un ou l'autre de ces secteurs, toucher un public particulier (jeunes, adultes, couples, entreprises, chômeurs, etc.), travailler en entretiens individuels ou en petits groupes. Ils peuvent exercer soit de manière indépendante, dans leur propre cabinet, soit au sein d'institutions, entreprises, administrations, etc. Ils collaborent souvent avec d'autres professionnels de l'action sociale (assistants sociaux, éducateurs sociaux, orthophonistes, psychomotriciens, psychiatres, etc.).

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références |

  1. Fonction clinique et F.I.R., Dossier Le métier de psychologue clinicien. Psychologie.psyblogs.net (online). Lu au 31 dec. 2011.

Annexes |

Bibliographie |

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes |

Liens externes |