DBB
Un article de Wikip√?¬©dia, l'encyclop√?¬©die libre.
Aller √?¬† : Navigation, rechercher

La Lituanie (en lituanien : Lietuva), en forme longue la R√?¬©publique de Lituanie (Lietuvos Respublika), est un pays d√ʬ?¬?Europe du Nord situ√?¬© sur la rive orientale de la mer Baltique, au nord-est de la Pologne, au nord de la Bi√?¬©lorussie et au sud de la Lettonie. La Lituanie compte environ trois millions cinq cent mille habitants. Sa capitale est Vilnius, sa monnaie le litas, sa langue officielle le lituanien, langue indo-europ√?¬©enne. La Lituanie est le plus m√?¬©ridional et le plus grand des trois √?¬?tats baltes. C'est aussi le plus peupl√?¬© et le plus touristique. La R√?¬©publique de Lituanie est membre de l√ʬ?¬?Union europ√?¬©enne depuis le 1er mai 2004 et fait partie de l√ʬ?¬?Espace Schengen depuis le 21 d√?¬©cembre 2007.

La graphie √?¬ę Lithuanie √?¬Ľ (avec un √?¬ę h √?¬Ľ) est ancienne ; correcte, elle est n√?¬©anmoins pratiquement abandonn√?¬©e dans la langue fran√?¬ßaise : on lui pr√?¬©f√?¬®re couramment l'orthographe √?¬ę Lituanie √?¬Ľ2. On retrouve encore la lettre √?¬ę h √?¬Ľ dans le nom du pays en diff√?¬©rentes langues o√?¬Ļ sa pr√?¬©sence est obligatoire.

G√?¬©ographie | modifier le code

Carte de la Lituanie

G√?¬©ographie g√?¬©n√?¬©rale | modifier le code

Article d√?¬©taill√?¬© : G√?¬©ographie de la Lituanie.

La Lituanie est d√?¬©limit√?¬©e au nord par la Lettonie, √?¬† l√ʬ?¬?est et au sud par la Bi√?¬©lorussie, au sud-ouest par la Pologne et par Kaliningrad (l√ʬ?¬?ancienne K√?¬∂nigsberg) appartenant d√?¬©sormais √?¬† la Russie, et √?¬† l√ʬ?¬?ouest par la mer Baltique.

La majeure partie du territoire, situ√?¬©e dans le bassin du Ni√?¬©men, ne d√?¬©passe pas 250 m d√ʬ?¬?altitude. Le pays poss√?¬®de √?¬©galement de vastes √?¬©tendues de marais, en particulier au nord et √?¬† l√ʬ?¬?est, dont un grand nombre a √?¬©t√?¬© drain√?¬©.

Villes | modifier le code

Article d√?¬©taill√?¬© : Villes de Lituanie.
Cliquez sur une vignette pour l√ʬ?¬?agrandir

Histoire | modifier le code

Article d√?¬©taill√?¬© : Histoire de la Lituanie.

L'histoire de la Lituanie commence par l'unification des tribus lituaniennes par Mindaugas, au milieu du XIIIe si√?¬®cle, en vue de lutter contre les Chevaliers teutoniques et les Chevaliers porte-glaives. Cette p√?¬©riode est aussi celle de la christianisation de la population, qui passe du paganisme au catholicisme ou √?¬† l'orthodoxie par la conversion de son √?¬©lite politique. Le pays est ensuite marqu√?¬© par les r√?¬®gne de Vytenis √?¬† partir de 1290 et de Gediminas de 1316 √?¬† 1341. Le Grand-duch√?¬© de Lituanie profite du d√?¬©clin de la Rus' de Kiev pour √?¬©tendre fortement ses fronti√?¬®res vers l'est et le sud, dans tout le bassin du Dniepr, jusqu'√?¬† la Mer Noire.

En 1386, le grand-duc de Lituanie, Jogaila, se marie avec la princesse de Pologne, Hedwige, ce qui cr√?¬©e l'Union de Pologne-Lituanie qui aboutira en 1569 √?¬† la cr√?¬©ation de la R√?¬©publique des Deux Nations. Cette union conduit √?¬† une forte acculturation de l'√?¬©lite politique qui adh√?¬®re √?¬† la culture et √?¬† la langue polonaise. Le Grand-duch√?¬© de Lituanie perd alors peu √?¬† peu de son autonomie dans la f√?¬©d√?¬©ration jusqu'√?¬† √?¬™tre compl√?¬®tement int√?¬©gr√?¬© √?¬† la Pologne par la Constitution polonaise du 3 mai 1791. Apr√?¬®s les trois partages de la Pologne √?¬† la fin du XVIIIe, le pays cesse d'exister politiquement en 1795. L'actuel territoire de la Lituanie est alors int√?¬©gr√?¬© √?¬† l'empire russe, jusqu'√?¬† son ind√?¬©pendance le 16 f√?¬©vrier 1918, deux semaines avant la signature du trait√?¬© de Brest-Litovsk par lequel la Russie reconna√?¬ģt la perte des √?¬?tats baltes. Cependant, la guerre russo-polonaise de 1919-1920 lui fait perdre la partie est de son territoire avec sa capitale historique, Vilnius qui devient donc une ville polonaise sous le nom de Wilno , ( elle avait une forte population polonaise) et le mar√?¬©chal polonais Pilsudski h√?¬©ros de l'ind√?¬©pendance polonaise de 1918 y √?¬©tait tr√?¬®s attach√?¬©, c'est Kaunas qui fut la capitale de la Lituanie de 1918 √?¬† 1940 , date √?¬† laquelle les Sovi√?¬©tiques organis√?¬®rent un "pl√?¬©biscite" pour savoir si la Lituanie devait √?¬™tre rattach√?¬©e √?¬† l'URSS de Staline. Ce pl√?¬©biscite donna bien √?¬©videmment un large "OUI" au rattachement .......

La nouvelle r√?¬©publique disparait une nouvelle fois en 1940 par l'occupation de l'Union sovi√?¬©tique, au d√?¬©but de la Seconde Guerre mondiale et conform√?¬©ment au pacte germano-sovi√?¬©tique d'ao√?¬Ľt 1939. Apr√?¬®s une occupation allemande de quatre ans (06.1941-07.1944), suffisante pour d√?¬©truire toute la pr√?¬©sence juive du pays, l'une des plus importantes d'Europe, la Lituanie est √?¬† nouveau absorb√?¬©e par l'Union sovi√?¬©tique de 1944 √?¬† 1990. Elle n'a donc retrouv√?¬© son ind√?¬©pendance que depuis le d√?¬©but des ann√?¬©es 1990.

Politique | modifier le code

Article d√?¬©taill√?¬© : Politique en Lituanie.

La Lituanie est une r√?¬©publique parlementaire. Selon la Constitution, ratifi√?¬©e en octobre 1992, le d√?¬©tenteur du pouvoir ex√?¬©cutif est le pr√?¬©sident de la R√?¬©publique. Il est √?¬©lu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans et nomme le Premier ministre. Son choix doit √?¬™tre approuv√?¬© par le Parlement.

Articles connexes : Partis de Lituanie et Seimas.

L√ʬ?¬?instance l√?¬©gislative supr√?¬™me est le Seimas, Parlement monocam√?¬©ral compos√?¬© de 141 d√?¬©put√?¬©s √?¬©lus pour quatre ans. Les √?¬©lecteurs disposent de deux bulletins de vote : le premier sert √?¬† √?¬©lire, dans 71 circonscriptions, des d√?¬©put√?¬©s √?¬©lus au scrutin uninominal majoritaire √?¬† deux tours (le second tour √?¬©ventuel se d√?¬©roulant deux semaines apr√?¬®s le premier), tandis que le second bulletin de vote sert √?¬† exprimer la pr√?¬©f√?¬©rence partisane de l√ʬ?¬?√?¬©lecteur, qui doit choisir entre plusieurs listes bloqu√?¬©es de 70 noms pour une circonscription nationale unique. Les 70 si√?¬®ges de ce second contingent sont r√?¬©partis, √?¬† la proportionnelle, entre tous les partis qui atteignent ou d√?¬©passent 5 % des suffrages exprim√?¬©s (le d√?¬©compte total √?¬©tant fait √?¬† la fois sur les votes personnels exprim√?¬©s dans les 71 circonscriptions et sur le vote partisan exprim√?¬© dans la circonscription unique), le d√?¬©compte √?¬©tant par ailleurs compliqu√?¬© par le fait qu√ʬ?¬?un √?¬©lecteur a la facult√?¬© d√ʬ?¬?exprimer, au sein de la liste pour laquelle il se prononce, une pr√?¬©f√?¬©rence pour au plus cinq personnes parmi celles figurant sur cette liste.

La Cour constitutionnelle v√?¬©rifie la conformit√?¬© des lois √?¬† la Constitution, peut √?¬™tre saisie pour avis sur la ratification √?¬©ventuelle d'un trait√?¬©, est juge des √?¬©lections pr√?¬©sidentielles et l√?¬©gislatives. Enfin elle peut √?¬™tre saisie par tout tribunal dans le cadre d'une question pr√?¬©judicielle de constitutionnalit√?¬© (article 110 de la Constitution)

Le pouvoir judiciaire est exerc√?¬© par des tribunaux ind√?¬©pendants ayant √?¬† leur t√?¬™te la Cour supr√?¬™me. Depuis 2000 des tribunaux administratifs et une Cour administrative ont √?¬©t√?¬© institu√?¬©s.

La Lituanie est aussi un √?¬?tat observateur au sein de l'Organisation internationale de la francophonie.

√?¬?conomie | modifier le code

Article d√?¬©taill√?¬© : √?¬?conomie de la Lituanie.

La monnaie nationale est le litas (LTL : 3,45 litas pour 1 euro, taux de change fixe). L'inflation a atteint un pic de 12,3 % en mai 20083.

Premi√?¬®re r√?¬©publique sovi√?¬©tique √?¬† avoir cherch√?¬© √?¬† s√ʬ?¬?affranchir des liens avec l√ʬ?¬?URSS, la Lituanie a particuli√?¬®rement souffert des bouleversements √?¬©conomiques cons√?¬©cutifs √?¬† la proclamation de son ind√?¬©pendance et √?¬† l√ʬ?¬?effondrement du bloc de l√ʬ?¬?Est.

Depuis 2004 et son adh√?¬©sion √?¬† l'Union Europ√?¬©enne (sans n√?¬©cessairement de lien de cause √?¬† effet), l'√?¬©conomie du pays a connu une forte croissance pendant les ann√?¬©es 2000 (pr√?¬®s de 10 % par an) : le ch√?¬īmage a chut√?¬© gr√?¬Ęce au boom de la construction, les prix de l'immobilier ont grimp√?¬© en fl√?¬®che. Mais de nombreux jeunes ont quitt√?¬© le pays pour la Grande-Bretagne et l'Irlande. Le secteur du textile s'est bien d√?¬©velopp√?¬© ces derni√?¬®res ann√?¬©es pour des marques europ√?¬©ennes haut de gamme. Le pays esp√?¬®re rentrer dans la zone euro le plus rapidement possible afin de stabiliser les institutions financi√?¬®res.

Avant le d√?¬©clenchement de la crise √?¬©conomique de 2008, la croissance √?¬©tait de 8 % en 20074. En 2008, la crise frappe durement les pays baltes, dont la Lituanie, et les difficult√?¬©s rencontr√?¬©es par la Lettonie, l'Estonie et la Lituanie vont jusqu'√?¬† faire craindre la faillite des trois √?¬?tats5. La pr√?¬©vision de r√?¬©cession atteint 10 % en avril 2009. Toutefois, gr√?¬Ęce √?¬† la crise, l'inflation s'est fortement ralentie, et les autorit√?¬©s esp√?¬®rent ainsi int√?¬©grer la zone euro plus rapidement. La crise balte est attribu√?¬©e en particulier au comportement des banques su√?¬©doises6.

D√?¬©mographie | modifier le code

√?¬?volution de la d√?¬©mographie entre 1992 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.
Article d√?¬©taill√?¬© : D√?¬©mographie de la Lituanie.

Tableau r√?¬©capitulatif de la population selon l'ethnicit√?¬© 7:

Recensements 1923 1970 2001
Lituaniens 80,1 % 80,1 % 83,45 %
Juifs 7,1 % - 0,1
Allemands 4,1 % - 0,1
Polonais 3 % 7,7 % 6,74 %
Russes 2,3 % 8,6 % 6,31 %
Bi√?¬©lorusses 12 % 1,5 % 1,23 %
Ukrainiens - 0,8 % 0,65 %
Total 2 028 971 3 128 000 3 483 972
  • En 1923, la r√?¬©gion de Vilnius, dont la ville √?¬©tait peupl√?¬©e majoritairement de Polonais et de Juifs, faisait partie de la Pologne, qui avait annex√?¬© la R√?¬©publique de Lituanie centrale en 1922. Aujourd'hui, dans beaucoup de fiefs de la r√?¬©gion de Vilnius (Trakai par exemple), les Polonais restent majoritaires. √?¬? Vilnius, il existe encore beaucoup d'√?¬©coles polonaises et russes
  • Il est probable que la cat√?¬©gorie √?¬ę Russes √?¬Ľ en 1923 incluait des Bi√?¬©lorusses et des Ukrainiens (officiellement 43).
  • L'importante minorit√?¬© juive de Lituanie a √?¬©t√?¬© totalement an√?¬©antie par les nazis, la Lituanie ayant √?¬©t√?¬© occup√?¬©e par l'Allemagne de 1941 √?¬† 1945.
  • La minorit√?¬© allemande ou germanis√?¬©e (√?¬ę Memelliens √?¬Ľ dans le recensement de 1925), surtout pr√?¬©sente √?¬† Memel (Klaip√?¬?da), a √?¬©t√?¬© expuls√?¬©e par l'Arm√?¬©e rouge en 1945, √?¬† l'instar de celle de Prusse-Orientale (actuel territoire de Kaliningrad).

La religion pr√?¬©dominante est le catholicisme √?¬† 79 %, mais l'orthodoxie (4,07 %), le protestantisme, le juda√?¬Įsme et l'islam existent aussi, en tant que religions minoritaires. On trouve √?¬©galement √?¬† Trakai les derniers kara√?¬Įtes d'Europe. Le n√?¬©o-paganisme est renaissant.

Il est √?¬† noter qu'en 2005, la Lituanie est le pays pr√?¬©sentant le plus haut taux de suicide au monde, avec 68,1/100 000 hommes par an et 12,9/100 000 femmes par an8,9.

La Lituanie et l'Union europ√?¬©enne | modifier le code

Les d√?¬©marches d'adh√?¬©sion (1990 - 2004) | modifier le code

Consid√?¬©r√?¬©e comme √?¬ę un maillon indispensable entre l'Europe et le monde slave √?¬Ľ, la Lituanie manifeste depuis son ind√?¬©pendance en 1990, selon les termes du groupe France-Pays Baltes du S√?¬©nat fran√?¬ßais, √?¬ę une volont√?¬© r√?¬©elle d'ancrage √?¬† l'Europe √?¬Ľ10.

Le pays d√?¬©pose officiellement sa demande d'adh√?¬©sion √?¬† l'Union europ√?¬©enne le 8 d√?¬©cembre 1995. Elle s'efforce d√?¬®s lors de satisfaire aux crit√?¬®res politiques et √?¬©conomiques qui conditionnent l'adh√?¬©sion de tout nouvel √?¬?tat √?¬† l'Union europ√?¬©enne11. La fermeture exig√?¬©e par Bruxelles de la centrale nucl√?¬©aire d'Ignalina, de type Tchernobyl, est l'un des points sensibles de la n√?¬©gociation. Elle reste d'ailleurs un sujet √?¬©pineux entre l'Europe et la Lituanie12. Les 12-13 d√?¬©cembre 1997, le Conseil europ√?¬©en de Luxembourg lance le processus d'adh√?¬©sion de onze √?¬?tats, dont la Lituanie, et d√?¬©cide que la pr√?¬©paration des n√?¬©gociations avec la Bulgarie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie et la Slovaquie sera acc√?¬©l√?¬©r√?¬©e. Les 10-11 d√?¬©cembre 1999, le Conseil europ√?¬©en d'Helsinki d√?¬©cide d'ouvrir √?¬† partir de f√?¬©vrier 2000 les n√?¬©gociations d'adh√?¬©sion avec six pays, dont la Lituanie, et les n√?¬©gociations d'adh√?¬©sion entre l'UE et la Lituanie commencent le 15 f√?¬©vrier 2000. Les 12-13 d√?¬©cembre 2002, lors du Conseil europ√?¬©en de Copenhague, l'Union europ√?¬©enne et dix pays candidats √?¬† l'adh√?¬©sion scellent leur union par un accord sur les conditions √?¬©conomiques et financi√?¬®res de l'√?¬©largissement. Il est d√?¬©cid√?¬© que Chypre, Malte, la Hongrie, la Pologne, la R√?¬©publique tch√?¬®que, la Slovaquie, la Slov√?¬©nie et les trois √?¬?tats baltes, Estonie, Lituanie et Lettonie rejoindront l'Union le 1er mai 2004.

Le 10 mai 2003, un r√?¬©f√?¬©rendum concernant l'adh√?¬©sion √?¬† l'Union europ√?¬©enne a lieu et aboutit √?¬† la victoire du √?¬ę oui √?¬Ľ par 89,92 % des voix, contre 8,85 % d'opinions n√?¬©gatives (et 1,23 % de bulletins invalid√?¬©s).

Depuis l'adh√?¬©sion (2004) | modifier le code

La Lituanie adh√?¬®re officiellement √?¬† l'Union europ√?¬©enne le 1er mai 2004.

Le 6 mai 2006, la Commission propose que la Slov√?¬©nie adopte l'euro au 1er janvier 2007, mais elle rejette la demande similaire de la Lituanie, constatant que les conditions √?¬©conomiques se sont pas encore pleinement remplies par ce pays13. Le taux d'inflation en Lituanie d√?¬©passe alors de 0,1 point le maximum autoris√?¬© par les crit√?¬®res de Maastricht14.

En 2009, la Lituanie est vivement critiqu√?¬©e par l'Union europ√?¬©enne lors de l'adoption au Seimas, le parlement lituanien, d'un amendement √?¬† la loi sur la "protection des mineurs" pour interdire dans le pays tout propos favorable √?¬† l'homosexualit√?¬©. Cet amendement consid√?¬®re en effet que toute information publique √?¬©voquant favorablement l'homosexualit√?¬© a des cons√?¬©quences n√?¬©fastes sur le d√?¬©veloppement physique, intellectuel et moral des mineurs15. De nombreux d√?¬©put√?¬©s europ√?¬©ens protestent contre cette loi qui, selon les eurod√?¬©put√?¬©s Sophia in't Veld et Ulrike Lunacek, √?¬ę menace les valeurs europ√?¬©ennes, le droit europ√?¬©en et la libert√?¬© d'√?¬™tres humains √?¬Ľ16. Le parlement europ√?¬©en vote alors une r√?¬©solution dans laquelle il demande √?¬† la Lituanie de √?¬ę r√?¬©examiner les modifications r√?¬©centes de sa l√?¬©gislation sur la protection des enfants afin d'√?¬©viter toute possibilit√?¬© de discrimination fond√?¬©e sur l'orientation sexuelle √?¬Ľ17.

Sports | modifier le code

Le sport num√?¬©ro 1 en Lituanie est le basket-ball. Depuis son ind√?¬©pendance en 1990, la Lituanie est devenu une √?¬©quipe de premier plan mondial. L'√?¬©quipe nationale a termin√?¬© trois fois √?¬† la troisi√?¬®me place des Jeux olympiques en 1992 √?¬† Barcelone, en 1996 √?¬† Atlanta et en 2000 √?¬† Sydney. C'est une des meilleures nations europ√?¬©ennes (avec notamment un titre de championne d'Europe en 2003) avec l'Espagne, la Serbie, la Russie et la Gr√?¬®ce. Parmi les meilleurs joueurs, Saulius √?¬†tombergas, Ram√?¬ęnas √?¬†i√?¬°kauskas, Art√?¬ęras Karni√?¬°ovas, K√?¬°y√?¬°tof et Darju√?¬° Lavrinovi√?¬ć, √?¬†ar√?¬ęnas Jasikevi√?¬ćius qui fut porte-drapeau de la d√?¬©l√?¬©gation lituanienne √?¬† P√?¬©kin et qui a longtemps √?¬©volu√?¬© en NBA.

En football, l'√?¬©quipe nationale lituanienne est une √?¬©quipe tr√?¬®s rugueuse et physique dont les points forts sont son bloc d√?¬©fensif ainsi que son jeu a√?¬©rien. Elle peut poser des probl√?¬®mes √?¬† un bon nombre de bonnes √?¬©quipes ; lors des qualifications pour l'Euro 2008, elle a notamment r√?¬©ussi un match nul en Italie et lors de ses deux confrontations avec l'√?¬©quipe de France, cette derni√?¬®re a d√?¬Ľ attendre √?¬† chaque fois la fin du match pour r√?¬©ussir √?¬† l'emporter. Ses meilleurs joueurs sont Tomas Danilevicius (Bologne FC 1909) qui est le meilleur buteur en s√?¬©lection de l'histoire avec 13 buts, Edgaras Jankauskas (CF Belenenses) qui est pass√?¬© aussi par le FC Porto, le FC Bruges et l'OGC Nice et Andrius Velicka (Glasgow Rangers).

En cyclisme, la Lituanie poss√?¬©dait deux coureurs de bon niveau au d√?¬©but des ann√?¬©es 2000 avec le grimpeur Marius Sabaliauskas (pass√?¬© par chez Lampre notamment), et surtout avec Raimondas Rum√?¬°as qui termina troisi√?¬®me du Tour de France 2002, mais d√?¬©chu pour dopage quelques jours apr√?¬®s l'arriv√?¬©e de ce Tour et qui a depuis totalement disparu de la circulation. D√?¬©sormais la rel√?¬®ve est assur√?¬©e par le tr√?¬®s bon Tomas Vaitkus qui est un bon sprinteur, un bon rouleur ainsi qu'un bon sp√?¬©cialiste des classiques flandriennes, il a notamment remport√?¬© une √?¬©tape du Tour d'Italie en 2006 et termin√?¬© sixi√?¬®me du prestigieux Tour des Flandres en 2007.

En hockey sur glace, l'√?¬©quipe nationale lituanienne est class√?¬©e 25e au classement IIFH et √?¬©volue en deuxi√?¬®me division mondiale. Elle a cependant un joueur de tr√?¬®s haut niveau avec Dainius Zubrus qui √?¬©volue dans la LNH chez les Devils du New Jersey.

En athl√?¬©tisme, la Lituanie est pr√?¬©sente essentiellement √?¬† travers le lancer du disque, discipline tr√?¬®s populaire. La Lituanie connut de grands lanceurs, comme Romas Ubartas (champion olympique en 1992 √?¬† Barcelone) et surtout Virgilijus Alekna qui est s√?¬Ľrement le meilleur lanceur de disque de la derni√?¬®re d√?¬©cennie avec √?¬† son palmar√?¬®s deux titres de champion olympique en 2000 et 2004 et 2 titres de champions du monde en 2003 et 2005. Cependant Virgilijus Alekna qui a domin√?¬© sa discipline de main de fer entre 2000 et 2006 est depuis deux ans un peu plus en retrait, notamment par rapport √?¬† l√ʬ?¬?Estonien Gerd Kanter, malgr√?¬© une m√?¬©daille de bronze au JO de P√?¬©kin.

Si le tennis lituanien est absent du haut-niveau mondial, la donne pourrait peut-√?¬™tre changer dans les ann√?¬©es √?¬† venir avec Ri√?¬ćardas Berankis qui termina l'ann√?¬©e 2007 √?¬† la place de num√?¬©ro 1 mondial junior.

Enfin, la Lituanie est aussi pr√?¬©sente dans les comp√?¬©titions de natation par l'interm√?¬©diaire de la nageuse R√?¬ęta Meilutyt√?¬?, qui remporta l'or olympique √?¬† Londres en 2012 et qui am√?¬©liora les records d'Europe des 100 m brasse en grand et en petit bassin ainsi que celui du 50 m brasse en petit bassin en 2012 alors qu'elle n'avait que 15 ans. Elle est toujours d√?¬©tentrice de ces trois records √?¬† l'heure actuelle (mai 2013).

Galerie de sportifs lituaniens | modifier le code

Culture | modifier le code

Articles d√?¬©taill√?¬©s : Culture de la Lituanie et Musique lituanienne.
F√?¬™tes et jours f√?¬©ri√?¬©s
Date Nom fran√?¬ßais Nom local Remarques
16 f√?¬©vrier F√?¬™te nationale Comm√?¬©morant son ind√?¬©pendance en 1918
11 mars F√?¬™te nationale Comm√?¬©morant la restauration de son ind√?¬©pendance en 1990
lundi de P√?¬Ęques
24 juin Saint Jean Rasos/Jonin√?¬?s F√?¬™te pa√?¬Įenne, qui c√?¬©l√?¬®bre la nuit la plus courte de l'ann√?¬©e
6 juillet Jour de l'√?¬?tat Le couronnement de Mindaugas en 1253
25-26 d√?¬©cembre No√?¬ęl Kal√?¬?dos No√?¬ęl

Codes | modifier le code

La Lituanie a pour codes :

Notes et r√?¬©f√?¬©rences | modifier le code

  1. √ʬ?¬? http://db1.stat.gov.lt/statbank/selectvarval/saveselections.asp?MainTable=M3010101&PLanguage=0&TableStyle=&Buttons=&PXSId=7743&IQY=&TC=&ST=ST&rvar0=&rvar1=&rvar2=&rvar3=&rvar4=&rvar5=&rvar6=&rvar7=&rvar8=&rvar9=&rvar10=&rvar11=&rvar12=&rvar13=&rvar14=
  2. √ʬ?¬? cf. notamment l√ʬ?¬?orthographe utilis√?¬©e (ou recommand√?¬©e) par diff√?¬©rents publications officielles, organismes internationaux et dictionnaires.
  3. √ʬ?¬? Nouveau record de l'inflation en mai dans la zone euro, √?¬† 3,7 % - 16 juin 2008 - Le Monde.fr
  4. √ʬ?¬? Fiche pays : Lituanie
  5. √ʬ?¬? http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1057395
  6. √ʬ?¬? Olivier Truc, √?¬ę La Lettonie pr√?¬©pare des coupes budg√?¬©taires de 20 √?¬† 40 % √?¬Ľ, Le Monde, 29 avril 2009, p 9
  7. √ʬ?¬? Population by ethnicity | Statistics Lithuania
  8. √ʬ?¬? (en) http://www.who.int/mental_health/prevention/suicide_rates/en/index.html Tableau de l'OMS (d√?¬©cembre 2005).
  9. √ʬ?¬? (en) Statistiques de l'OMS (06-06-2006)
  10. √ʬ?¬? http://www.senat.fr/ga/ga022/ga022.html
  11. √ʬ?¬? http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/elargissement-union-europeenne/lituanie.shtml#p2
  12. √ʬ?¬? http://fr.euronews.net/2008/07/14/la-lituanie-veut-retarder-la-fermeture-de-la-centrale-d-ignalina/
  13. √ʬ?¬? http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/elargissement-union-europeenne/chronologie.shtml
  14. √ʬ?¬? http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2006/05/llargissement_v.html
  15. √ʬ?¬? http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-06-16/la-lituanie-interdit-toute-publicite-de-l-homosexualite/924/0/353020
  16. √ʬ?¬? http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+CRE+20090916+ITEMS+DOC+XML+V0//FR&language=FR#creitem18
  17. √ʬ?¬? http://www.europarl.europa.eu/news/expert/infopress_page/019-60714-257-09-38-902-20090915IPR60711-14-09-2009-2009-false/default_fr.htm

Voir aussi | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie | modifier le code

  • Suzanne Champonnois, Fran√?¬ßois de Labriolle, Dictionnaire historique de la Lituanie, Crozon, √?¬?ditions Armeline, 2001. ISBN 2-910878-17-1
  • Suzanne Champonnois, Fran√?¬ßois de Labriolle, Estoniens, Lettons, Lituaniens. Histoire et destins, Crozon, √?¬?ditions Armeline, 2004. ISBN 2-910878-26-0
  • Yves Plasseraud, Les √?¬?tats baltiques. Des soci√?¬©t√?¬©s gigognes. La dialectique majorit√?¬©s-minorit√?¬©s, 2e √?¬©d., Brest, √?¬?ditions Armeline, 2006. ISBN 2-910878-23-6
  • Dominique P. Dubarry, Les rencontres franco-baltes. 800 ans d√ʬ?¬?histoires partag√?¬©es, Romain Pages √?¬?ditions, 239 pages, octobre 2006

Article connexe | modifier le code

Liens externes | modifier le code