DBB
Un article de Wikip√?¬©dia, l'encyclop√?¬©die libre.
Aller √?¬† : Navigation, rechercher
Dent de sagesse mandibulaire incluse, bloqu√?¬©e (on devine la dent de sagesse sup√?¬©rieure √?¬©galement incluse)

La dent de sagesse est la troisi√?¬®me molaire, la derni√?¬®re en arri√?¬®re sur l'arcade dentaire, dont l√ʬ?¬?√?¬©ruption se fait en g√?¬©n√?¬©ral entre 16 et 25 ans. Elle est toutefois inconstante. L'√?¬™tre humain en poss√?¬®de quatre mais certaines personnes peuvent en poss√?¬©der moins ou plus.

√?¬?tymologie | modifier le code

Dans les pays francophones, ainsi qu'en anglais, en allemand et en araber√?¬©f. souhait√?¬©e], la troisi√?¬®me molaire est nomm√?¬©e √?¬ę dent de sagesse √?¬Ľ, sans doute parce qu'elle appara√?¬ģt beaucoup plus tard que les autres dents. Elle porte diff√?¬©rents noms suivant les pays : en Turquie, on la nomme √?¬ę dents de 20 ans √?¬Ľ, en Cor√?¬©e √?¬ę dent de l'amour √?¬Ľ ou encore √?¬ę dent que les parents ne connaissent pas √?¬Ľ au Japon1.

Probl√?¬®mes li√?¬©s √?¬† son √?¬©ruption | modifier le code

Souvent elle est form√?¬©e, mais ne peut faire totalement son √?¬©ruption en bouche. Cela est d√?¬Ľ :

  • soit √?¬† un manque de place. La dent de sagesse se situe souvent au niveau de la branche montante de la mandibule, elle est donc partiellement ou totalement bloqu√?¬©e ;
  • soit car son axe d'√?¬©ruption n'est pas correct. Les dents de sagesse ont souvent des axes d'√?¬©ruption fantaisistes, et des formes tr√?¬®s variables.

Lorsque la dent bute sur le collet de la deuxi√?¬®me molaire, elle est bloqu√?¬©e dans son ext√?¬©riorisation. On dit qu'elle est √?¬ę enclav√?¬©e √?¬Ľ.
La dent est dite √?¬ę incluse √?¬Ľ lorsqu'elle est enti√?¬®rement recouverte par la gencive, au niveau de la face post√?¬©rieure de la racine de la deuxi√?¬®me molaire.
Quinze √?¬† 25 % des dents de sagesse mandibulaires sont incluses ou enclav√?¬©es2.

Les complications li√?¬©es aux difficult√?¬©s d'√?¬©ruption des dents de sagesse sont les p√?¬©ricoronarites, phlegmons et cellulites, kystes p√?¬©ricoronaires, caries de la deuxi√?¬®me molaire, voire r√?¬©sorption de la racine de cette derni√?¬®re. Ce sont surtout les dents de sagesse mandibulaires qui cr√?¬©ent ces pathologies.

Avulsion | modifier le code

Dent de sagesse extraite

L'extraction (ou avulsion) pr√?¬©ventive des dents de sagesse n'est pas automatique. Ce sont surtout les dents enclav√?¬©es qui sont sources de complications. L'extraction se justifie en cas de p√?¬©ricoronarites it√?¬©ratives, d'une atteinte de la deuxi√?¬®me molaire, de la pr√?¬©sence d'un kyste volumineux. Dans ce cas elle peut √?¬™tre effectu√?¬©e par un chirurgien-dentiste ou un stomatologue.

Elle peut √?¬™tre r√?¬©alis√?¬©e sous anesth√?¬©sie locale, anesth√?¬©sie neuroleptique, appel√?¬©e aussi s√?¬©dation intraveineuse, ou g√?¬©n√?¬©rale. Cela d√?¬©pend de plusieurs facteurs : nombre de dents √?¬† enlever, degr√?¬© de formation des dents, profondeur de l'inclusion, √?¬©tat g√?¬©n√?¬©ral du patient, coop√?¬©ration du patient. L'op√?¬©ration √?¬©tant relativement banale, l'anesth√?¬©sie locale est g√?¬©n√?¬©ralement la solution retenue. La dent de sagesse correspondant √?¬† la dent num√?¬©ro 8 de chaque h√?¬©mi-arcade dentaire, l'intervention consistant en l'extraction des quatre dents de sagesse en une fois, souvent r√?¬©alis√?¬©e sous anesth√?¬©sie g√?¬©n√?¬©rale, est ainsi appel√?¬©e une √?¬ę quatre fois huit (4 √?¬? 8) √?¬Ľ ou √?¬ę 4DDS √?¬Ľ dans le jargon.

Les suites op√?¬©ratoires d'une extraction peuvent √?¬™tre marqu√?¬©es par des douleurs, un √?¬?d√?¬®me localis√?¬© ainsi que par une limitation de l'ouverture buccale.
Les complications li√?¬©es √?¬† l'extraction sont : l'alt√?¬©ration d'une branche d'un nerf sensitif : le trijumeau pouvant aller jusqu'√?¬† l'anesth√?¬©sie compl√?¬®te dans le territoire correspondant : l'h√?¬©mi-l√?¬®vre et l'h√?¬©mi-mandibule, et l'h√?¬©mi-langue , les saignements persistants, les infections dont l'alv√?¬©olite et la cellulite faciale, une fracture de l'angle de la mandibule, ou des troubles de l'articulation temporo-mandibulaire.

Notes et r√?¬©f√?¬©rences | modifier le code

  1. √ʬ?¬? Marc Silver, National geographic France, rubrique Sant√?¬©, Mars 2009, num√?¬©ro 102
  2. √ʬ?¬? Revue Prescrire, 290, d√?¬©cembre 2007

Voir aussi | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :