L'israël, son histoire de 1897 à 1967 Documentaire histoire.



DBB chargement

1897

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1897 (MDCCCXCVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1897, voir -1897.

Années :
1894 1895 1896  1897  1898 1899 1900

Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements |

  • Réchauffement hivernal à partir de 1897.

Afrique |

  • 4 janvier : meurtre du consul James Robert Phillips à Bénin.
  • 26 janvier : le royaume de Nupe (Nigeria) est envahi par les Britanniques.
  • 4 mai : traité entre la France et le roi de Djiéboudou2
  • 15 mai : Samory Touré détruit la ville de Kong.
  • 19 mai : prise de Say (Niger) par les Français du capitaine Betbeder3. Un poste français y est fondé.
  • Mai :
    • création de la Gold Coast Aborigines Rights Protection Society (ARPS)4.
    • émeutes à Oran. La « crise anti-juive » culmine dans l’Oranais5. Une partie des colons s’oppose à l’intégration des Juifs qui ont acquis la citoyenneté française grâce au décret Crémieux (1870). Cette vague d’antisémitisme gagne rapidement l’ensemble du pays, notamment Alger et Constantine.
  • 1er octobre : Louis Lépine est nommé gouverneur général de l’Algérie (fin en 1898).
  • Octobre (Rhodésie) : fin de la seconde guerre Matabélé. Les forces armées britanniques battent les Machona, qui rejoignent dans des réserves les combattants Matabélé, qui avaient pris les armes en 1895 pour s’opposer sans succès à la pénétration britannique dans la région. Les prêtres shonas encouragent la révolte dans la vallée du Zambèze (1897-1904).


  • Arrêt de la campagne anglo-égyptienne au Soudan. Malgré plusieurs succès et l’envoie de renforts d’Égypte, les Britanniques jugent plus prudent d’arrêter la reconquête du Soudan. Ils craignent en effet qu’un revers de situation ne déclenche une insurrection en Égypte où l’opinion publique leur est de plus en plus hostile.
  • Les Éthiopiens soumettent le Ouallamo, le Borana et les Béni-Changoul. Le Kaffa révolté est définitivement soumis après neuf mois de campagne (1897-1898). Le gouverneur de Harrar Ras Makonnén pacifie la région du Aoussa au Ouébi.
  • Création du drapeau éthiopien rouge, jaune et vert.
  • Tunisie : le programme de colonisation français est adopté avec l’aval des puissances européennes. Une caisse de colonisation sert désormais d’intermédiaire entre l’État et les acquéreurs. Paris obtient également par une série de traités la fin du régime des capitulations.
  • Tanganyika : Carl Peters, dénoncé pour ses exactions par la presse catholique et socialiste, est révoqué.
  • Révolte de Bai Bureh contre l’impôt de case et les « créoles » en Sierra Leone.
  • Grève des ouvriers de Lagos.
  • Début de l’émigration de « Syriens », en réalité des Libanais, en Afrique occidentale : 28 migrants en 1897, 1 100 en 1909, 3 000 environ en 1929. Ils réussissent dans le commerce de détail et de gros et dans l’artisanat.
  • La Belgique contrôle 74 % des exportations et 73 % des importations du Congo (3 % des exportations en 1888).
  • Sècheresse en Ouganda (1897-1899).
  • Un règlement foncier autorise les occupations de terre au Kenya pour une durée maximale de vingt et un ans.
  • Mise en place de la hut tax au Kenya (1897 et 1902).

Amérique |

  • 18 septembre : Pacto de la Cruz. Fin de la guerre civile qui oppose colorados et blancos en Uruguay. Le président du Sénat, le libéral Juan Lindolfo Cuestas, signe la paix avec le chef des conservateurs et chef de la rébellion, le caudillo conservateur Aparicio Savaria. Six départements passent sous la domination politique et administrative des conservateurs. Désormais deux gouverneurs cohabitent.
  • Octobre : rappel du général Valeriano Weyler, artisan de la politique de « reconcentration » à Cuba (premiers camps de concentration de l'Histoire).
    • La presse américaine pousse à l’intervention à Cuba. En rapportant la répression espagnole à Cuba (politique de « reconcentration » de la population), les journaux américains appuient la cause des révolutionnaires. Afin de désarmer cette campagne de sympathie à l’égard des rebelles, Madrid rappelle son gouverneur Weyler.

Asie |

Caricature de la fin des années 1890 montrant le partage de la Chine par les puissances occidentales et le Japon
  • 22 mars : Emilio Aguinaldo devient le premier président de la république aux Philippines.
  • 29 mars : une nouvelle loi établit l’étalon or au Japon. Il s’agit pour le gouvernement de compenser la dépréciation de l’argent, utilisé comme étalon jusqu’alors. À la fin du siècle, le Japon commence à entretenir des finances de grande puissance et doit faire face à une forte progression des dépenses militaires. Quatre emprunts seront émis pour couvrir les dépenses de la guerre contre la Chine.
  • 22 juin :
    • manifestations grandioses célébrant le jubilée de la reine Victoria du Royaume-Uni en Inde,
    • attentat terroriste nationaliste à Poona (Inde). Walter Rand, un officiel britannique chargé d'appliquer la loi martiale est assassiné par les frères Chapekar.
  • 12 octobre10 : le roi de Corée Kojong, rétablit sur son trône avec l’appui de l’ambassade russe, proclame le Grand Empire de Corée (Daehan Jeguk). C’est la Russie qui devient la puissance tutélaire de la monarchie coréenne (fin en 1905).
  • 14 décembre (Philippines) : le gouverneur espagnol Primo de Rivera signe avec Aguinaldo, qui a proclamé la République, un cessez-le-feu à Biac-Na-Bato. L’insurrection des nationalistes philippins, commencée en juillet, n’est que suspendue : les combats reprendront en 1898. Les dirigeants précédents ont été exécutés par les Espagnols comme José Rizal (1896) ou ont été victimes des rivalités régnant parmi les insurgés (Bonifacio en 1896).


Proche-Orient |

  • 29 - 31 août : 1er Congrès sioniste à Bâle sous la direction de Theodor Herzl, avec la promulgation de la Déclaration de Bâle selon laquelle le sionisme a pour but la création d'un foyer national juif, et création des organes de l'Organisation sioniste mondiale, chargé de la mobilisation politique. Theodor Herzl en est nommé son premier président.
    • Lors de ce congrès le pasteur luthérien allemand Johann Lepsius, défenseur de la cause arménienne, persécuté par les autorités allemandes qui soutenaient le gouvernement ottoman, tenta de lier la cause des deux peuples dispersés, dans son rapport intitulé : « Arméniens et Juifs en exil, ou l'avenir de l'Orient compte tenu de la question arménienne et du mouvement sioniste ».


  • Le grand mufti de Jérusalem qui préside la Commission des transferts de terres s’oppose à l’extension des colonies juives en Palestine.
  • Fin du gouvernement intérimaire au Liban. Istanbul nomme Naoum Pacha gouverneur du Liban. Par ailleurs, un recensement de la population du sandjak de Beyrouth fait apparaître une poussée démographique des musulmans au-delà des frontières du Liban autonome.
  • Les musulmans crétois affluent en nombre en Anatolie après que la Crète a obtenu un statut d’autonomie au lendemain de la guerre gréco-turque (traité de Constantinople du 4 décembre).

Europe |

Articles détaillés : 1897 en France, 1897 en Italie et 1897 en Suisse.
Exposition d'art et d'industrie à Stockholm
  • 3 janvier : réforme monétaire de Serge Witte en Russie : dévaluation du rouble à un tiers de sa valeur, adoption de l’étalon-or, convertibilité du rouble-papier grâce à une forte encaisse.
  • 28 janvier : premier recensement de la population de l'Empire qui compte 129 millions d’habitants, dont 13 % de citadins ; 5,7 millions d’habitants en Sibérie. L’accroissement annuel atteint 1,6 million d’habitants.
  • 4 décembre (guerre gréco-turque) : La paix est signée à Constantinople. La Turquie, soutenue par Berlin et Vienne, sort singulièrement renforcée de la crise, tandis que la Grèce s’enfonce dans l’anarchie. Les puissances européennes imposent cependant à la Crète un statut d’autonomie.


  • Fondation de l’Union nationale des sociétés pour le suffrage féminin au Royaume-Uni (NUWSS, National Union of Women's Suffrage Societies).
  • Exposition universelle de Bruxelles. Exposition coloniale de Tervuren en Belgique.
  • Fondation du parti catholique aux Pays-Bas (Christelijk-Historische Kiezersbond, CHK).
  • Troubles agraires en Hongrie.
  • En Transylvanie, les noms de lieux sont magyarisés et les changements des noms de familles sont favorisés.
  • Russie : groupes « socialistes révolutionnaires » issus du populisme à Saratov, Minsk et Kharkov. Ils veulent renouer avec l’agitation en milieu paysan.
  • Création du Parti national-démocrate polonais (Stronnictwo Narodowo-Demokratyczne) par Roman Dmowski.
  • Genève accueille le premier Congrès suisse pour la défense des intérêts de la femme.
  • Le canton des Grisons rachète le Chemin de fer rhétique.
  • La communauté tatare de Kazan compte 2,3 millions d’habitants. La persistance de l’Islam lui à permis de résister à la russification. Elle possède le tiers des établissements industriels de la province et contrôle le commerce avec l’Asie centrale.

Chronologies thématiques |

Boulevard Montmartre au printemps de Camille Pissarro

Naissances en 1897 |

Décès en 1897 |

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références |